Vélocouché Scorpion + 26 - sécuriser un vélocouché sur route

Le vélocouché profite de l’embellie que connait la vente de cycles pour s’installer dans cette offre multiple. Créé à la fin du 19ème siècle, ce modèle de vélo avait en effet du mal à trouver une clientèle. Quels sont ses atouts importants à retenir ? Quel entretien particulier requiert-il ? Toutes les réponses dans cet article.

I – Le vélo couché, cap sur la sécurité :

Avec son centre de gravité plus proche du sol, le cycliste est plus sécurisé dans ce type d’engin. Le vélocouché est également plus stable, ce qui réduit encore le risque de chute. La position du pédaleur est optimisée. Elle correspond à une position assise avec le dos incliné vers l’arrière. Cela permet d’avoir le dos et la colonne dans une position plus saine. Les retours veineux sont également facilités.

II – Les équipements complémentaires à adopter :

Comme il est près du sol, voire très près pour certains modèles, il est indispensable d’ajouter des signalisations afin de sécuriser un vélocouché pour gagner en visibilité. Pour rouler tranquillement, il faut donc prévoir :

• rétroviseurs pour la visibilité arrière : ce sont les garants d’une bonne visibilité. Ils permettent de repérer les véhicules qui circulent à l’arrière de votre vélocouché ;
• bandes de signalisation : elles alertent les autres conducteurs de votre présence. Elles sont indispensables dans la panoplie qui permet de rendre votre vélo couché parfaitement identifiable rapidement.
• Éclairage et casque : afin de parfaire votre protection, il faut vous rendre visible à tout moment et quelles que soient les conditions météorologiques. Des feux de signalisation sont les compléments pour augmenter votre visibilité. Le casque pour cycliste, obligatoire dans certains pays est recommandé.

III – Le vélomobile :

Parmi l’offre de cycles, c’est un modèle hybride qui emprunte beaucoup au side-car avec sa carrosserie protectrice. S’il est plus onéreux à l’achat, c’est un modèle qui procure une sécurité maximale dans la gamme des cycles. Il peut être envisagé pour un usage quotidien pour se rendre au travail en toute tranquillité et sans les contraintes du vélo classique car il est beaucoup plus confortable.

IV – L’entretien régulier :

Pour un vélo couché, il est important de vérifier régulièrement toutes les pièces de mécanique. Si les roulements et la suspension notamment sont plus performants, il reste que ce type de vélo doit permettre de circuler en toute sécurité. Lubrification, tension de la chaîne et assistance électrique si votre vélo en est équipé doivent être en parfait état.
C’est pourquoi il faut vraiment sécuriser un vélocouché au maximum avec tous les accessoires indispensables et faire réaliser un entretien régulier par un professionnel. Seul celui-ci dispose de l’expertise indispensable pour garder votre vélo couché en parfait état de fonctionnement.

Découvrez nos équipements