vélomobile LEIBA CLASSIC 2 - vente de vélomobile

Malgré son look qui rappelle pour certains une voiture de Formule 1, le vélomobile se classe dans la famille des vélos plutôt que dans celle des voitures de course. Il faut effectivement pédaler pour le faire avancer et ce, même lorsqu’il est doté d’une assistance électrique.

I – Présentation du vélomobile

Bien qu’il ait été inventé par un Français du nom de Charles Monet vers le début du 20e siècle, le vélomobile reste pour un grand nombre méconnu en France. On le définit comme un tricycle couché caréné mais certains modèles sont seulement pourvus de deux roues. Ces véhicules trouvent leur place à la fois dans le quotidien des particuliers dans un but de moyen de déplacement plus responsable, comme chez les coureurs professionnels. D’autres modèles plus anciens embarquent, quant à eux, quatre roues, mais la version tricycle est la plus courante.

II – Comment ça marche ?

Contrairement au vélo que nous connaissons habituellement, le vélomobile est doté d’une carrosserie qui cache toute la partie mécanique. Pour le conduire, le vélomobiliste s’installe à l’intérieur, comme le ferait un pilote. Il est ainsi assis bas et appuie son dos au dossier légèrement incliné en arrière. Seule sa tête va dépasser du petit bolide.

Ses pieds vont se poser sur le pédalier situé à l’avant tandis que ses mains vont piloter le guidon. Ce dernier peut se trouver devant, en position centrale. Il arrive toutefois que le véhicule soit doté, à la place du guidon central, de petites manettes situées de part et d’autre du cycliste.

III – Les avantages du vélomobile

Grâce à la position semi-couchée du conducteur et le fait qu’il puisse s’adosser à un dossier, le coureur bénéficie de plus de force dans les jambes pour pédaler sans se fatiguer trop vite.

Puisqu’il doit pédaler en continu pour avancer, le véhicule lui permet de faire du sport tout en le conduisant là où il le souhaite. Notez que la position du conducteur améliore la circulation du sang et donc l’oxygénation des muscles du corps.

La carrosserie du véhicule ainsi que ses équipements comme les rétroviseurs renforcent davantage la sécurité du vélomobiliste. Ce dernier peut aussi bien rouler sur la route que sur les pistes cyclables.

C’est un véhicule écologique, il fonctionne à la force des mollets. Il est aussi pratique avec ses emplacements pour stocker les courses, des bagages, un sac …

Découvrez nos différents modèles